Skip to content

Rencontre 01/21 : Contre-pouvoirs habitants dans la métropole [PASSÉE]

MISE A JOUR ! [15.01.21]

La jauge est atteinte, il n’y a plus d’inscriptions possible.
L’évènement est avancé à 13h et il durera jusque 17h45.

Pour prendre soin les un.es des autres, le port du masque sera obligatoire pendant toute la durée de la rencontre. Masques et solutions désinfectantes seront mis à disposition. Nous veillerons à l’observation d’un certain bon-sens pour éviter la propagation du covid 19 (que nous ne souhaitons pas féminiser sic), et comptons sur la responsabilité de chacun.e pour faire que ce moment collectif puisse exister dans de bonnes conditions. Nous pensons à celleux d’entre nous qui sont fragiles face à ce virus ou qui côtoient régulièrement des personnes susceptibles de l’être.

——
Autour du thème « Métropole et contre-pouvoirs habitants », nous organisons une première rencontre le samedi 23 janvier 2021 à la Parole Errante (Montreuil).
Depuis quelques années, le concept de Métropole est devenu une référence incontournable, dans les discours institutionnels aussi bien que les discours critiques et militants. La Métropole désigne un phénomène globalisant, total, dépassant les limites de la ville traditionnelle et recouvrant l’ensemble du territoire. Synonyme de vie aliénée et soumise aux impératifs capitalistes, planifiée de manière autoritaire et technocratique, la Métropole échappe au contrôle démocratique de ses habitants. Dès lors, les appels à habiter « contre » la Métropole, à « saboter » la Métropole ou bien à penser les luttes « depuis » la Métropole se multiplient. 

Pour débattre de ces questions, nous commencerons à 13h par la projection du film La Bataille de la Plaine (2020) en présence de l’équipe des réalisateur.rices de Primitivi. Avec Sandra Ach, Nicolas Burlaud et Thomas Hackenholz.

Puis, à 15h, une table-ronde réunira une dizaine de membres de collectifs engagés dans différentes luttes urbaines :
– Antonio Delfini fondateur de l’Atelier Populaire d’Urbanisme de Fives et auteur de Contre Euralille (2019),
– trois représentant.es du collectif Prenons la Ville (Montreuil-Bagnolet),
– un membre du quartier libre des Lentillères (Dijon),
– Nicolas Burlaud de Primitivi
– et Cécile Gintrac (indisponible) membre du Comité de vigilance JO 2024 et auteure de Villes contestées (2014).
Table-ronde animée par duo de choc du GRAPE.

 

Tout au long de l’après midi, Prenons la Ville, tiendra un infokiosque avec leurs zines d’En Ville et leur cartographie des expulsions. Ils seront accompagnés par le Sabot, revue littéraire de sabotage qui viendra présenter sa dernière publication « Saboter la ville ».

 

A voir aussi sur place, la très belle expo de Tomagnetik sur la Plaine. Connu pour avoir été jusqu’en 2019 « l’œil de la Plaine » il est venu pour l’occasion, coller ses grands formats sur la façade et dans la Grande salle de la Parole Errante.